Un atout pour le climat

La Bio, naturellement respecteuse de l'environnement

Visant la protection de l’environnement – des sols, de l’air, de l’eau et de la biodiversité – l’agriculture biologique est un mode de production fondé notamment sur la non-utilisation de produits chimiques de synthèse, le recyclage des matières organiques, la rotation des cultures et la lutte biologique.

L’élevage, de type extensif, respecte le bien-être des animaux et fait appel aux médecines douces en tant que de besoin. L’alimentation des animaux à partir de la prairie et des produits des grandes cultures issus de la ferme ou le plus possible à proximité, est prioritaire.

Tout au long de la filière, les opérateurs engagés dans le mode de production et de transformation biologique respectent un cahier des charges rigoureux qui privilégie les procédés respectueux de l’écosystème et des animaux. Chacune des étapes des filières fait l’objet de contrôles par un organisme certificateur.

En agriculture biologique, la non-utilisation d’engrais de synthèse et le recyclage de la matière organique contribuent à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

De ce fait, l’agriculture biologique permet de limiter les rejets polluants dans l’environnement et contribue à une gestion plus durable de la terre.

La Bio, un atout pour le climat

Téléchargez la note spécifique