Chiffres bio 2020 : Revoir la conférence de presse et lire le dossier de presse

Alors que l’année 2020 a bouleversé les modes de consommation et de production, l’Agence BIO délivre les chiffres de cette année atypique

Quelle dynamique pour le secteur bio ?

Quel impact a eu la crise sanitaire ?

Comment se positionne la France versus ses voisins européens ?

Revoir la conférence de presse de présentation des chiffres 2020 de l’agriculture biologique marché et production

Retrouver le dossier de presse “Le bio, acteur incontournable de la souveraineté alimentaire”

PRINTEMPS BIO 2021 : PREMIERE QUINZAINE DE JUIN, LE BIO FRANÇAIS, LOCAL, DE SAISON ET EQUITABLE AU RENDEZ-VOUS

PRINTEMPS BIO 2021 : PREMIERE QUINZAINE DE JUIN POUR SA 22 E EDITION, LE BIO FRANÇAIS, LOCAL, DE SAISON ET EQUITABLE SERA AU RENDEZ-VOUS

 Cette année, les acteurs du bio invitent les habitants du territoire à découvrir les engagements fondamentaux de l’agriculture biologique et se faire plaisir avec les produits bio français, locaux, de saison et équitables.

La 22e édition du Printemps BIO se tiendra première quinzaine de juin et se poursuivra dans certaines régions jusqu’à la rentrée.

 Coordonné par l’Agence BIO, en charge du développement et de la promotion de l’agriculture biologique en France, le Printemps BIO est un événement national pour informer et sensibiliser le public à l’agriculture biologique. Cette année encore, des centaines d’animations seront proposées à travers tout l’hexagone par les acteurs du bio (Groupements Régionaux des Agriculteurs BIO, Interprofessions bio régionales, Chambres d’Agriculture…,) en lien avec les acteurs locaux. En effet, alors même que la crise sanitaire a confirmé l’intérêt et la sensibilité du consommateur* aux questions du bio, du local, de saison et de l’équitable, cette même crise a entrainé l’annulation d’événements phares où les acteurs du bio vont à la rencontre des néophytes du bio comme des avertis. Aussi, dans ce contexte particulier et pour poursuivre les échanges autour du bio avec le public, l’Agence BIO et ses partenaires ont fait le choix d’étendre la durée de l’événement au-delà de la « traditionnelle » première quinzaine de juin.

*Baromètre de la consommation et de perception des produits biologiques en France réalisé par Spirit Insight pour l’Agence BIO, édition 2021.

LE BIO FRANÇAIS, LOCAL, DE SAISON ET EQUITABLE AU RENDEZ-VOUS DE CETTE 22E EDITION

Cette 22e édition du Printemps BIO permettra d’aller à la rencontre des agriculteurs bio, des entreprises bio, des animations bio en magasin  et à la découverte du bio au cœur des territoires. Une immersion pour comprendre pourquoi le fait de produire et de consommer bio, local, de saison et équitable concourt à préserver sa santé, à protéger la biodiversité et l’environnement ou bien encore à valoriser les métiers et à soutenir les emplois ancrés dans les territoires.

L’Agence BIO et les acteurs de l’agriculture biologique, seront plus que jamais mobilisés pour informer tous les publics et échanger sur les valeurs et principes du bio.

UN ÉVÈNEMENT OUVERT À TOUS ET SUR TOUT LE TERRITOIRE

Partout en France, petits et grands pourront découvrir des centaines d’animations organisées par les acteurs de la bio et les producteurs locaux.

Dans le Centre, 4 lieux accueilleront les plus curieux à la découverte de la filière de la pomme de terre bio avec le soutien du CNIPT.

Au programme : visite des parcelles, dégustation, atelier cuisine, pique-nique…

Ferme du Montet Samedi 29 mai de 11h à 16h Ferme EARL la Galinette

Samedi 5 juin de 9h à 12h

Ferme des Epis D’Or

Dimanche 6 juin de 14h à 17h

Ferme de la Motte Samedi 12 juin de 10h à 16h

 

Dans les Hauts-de-France,

A PRO BIO en partenariat avec le CNIPT,

« La BIO a la patate » les professionnels

de la filière valorisent leurs métiers et permettent au grand public de mieux comprendre cet aliment très représenté dans la région, les Hauts-de-France étant la plus grande productrice de l’hexagone !

Deux lieux d’animation, avec visite pédagogique

la « Ferme des blancs moutons »

et TRIKALA AND CO (centre de conditionnement de pommes de terre BIO) et plusieurs « formules »

Dans les Pays de la Loire, le Printemps BIO essaime jusqu’au 15 septembre 2021. Près d’une centaine

de rendez-vous diversifiés ouverts au public dans le respect des règles sanitaires, sont organisés aux 4 coins de la région. Les fermes ouvriront leurs portes pour montrer et faire comprendre les filières céréalières, d’élevage,

de maraîchage et de viticulture en Vendée, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et Loire-Atlantique.

Des entreprises présenteront leur engagement dans une production biologique, dont :

 La fromagerie Bio d’Entrammes (53)

La laiterie fromagerie Bernard Gaborit à Maulévrier (49)

Le tiers-lieu C’est Bio l’Anjou à Rochefort/Loire (49)

Mûroise et Cie (confitures) à Vallet (44)

Nature et Aliments(préparations entremets et aide-culinaires) à Rezé (44)

La Route des Comptoirs, entreprise de thés au Landreau (44)

Nature et Cie et ses produits sans gluten à Vallet (44)

La Brasserie Philmore à Rezé (44)

De la Terre à l’assiette, transformateur de viandes à Puceul (44)

Les magasins spécialisés Bio proposent des rendez-vous variés, tels que des webinaires, des ateliers cuisine, nutrition, et plus largement des ateliers faits maison, des conférences.

Retrouver tous les événements Printemps BIO

 

Lauréats du concours Les Petits Reporters du bio

Le jury de la 9e édition du concours Les Petits reporters du bio, présidé par Isabelle Bretegnier, diététicienne nutritionniste, spécialisée en alimentation saine et durable, engagée en faveur du bio mais également co-fondatrice du collectif citoyen Pas d’Usine On Cuisine et secrétaire de l’association Bio Consom’acteurs,  s’est réuni le mercredi 2 juin.

Un jury composé d’un représentant de l’Agence Bio, de représentants de ses membres (APCA,Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation,SYNABIO),  de  Manon et Louison de CM1, d’un membre de l’éducation Nationale et d’autres personnalités qualifiées ( INTERBEV, Interbio Pays de la Loire et Nouvelle Aquitaine, …) qui a salué de concert des projets puissants et réfléchis d’une grande créativité. Sa présidente a également souligné combien à travers ces reportages les enfants s’avéraient porteurs d’optimisme pour demain.

À l’issue de ces délibérations, 10 lauréats de ce concours ouvert aux classes du CE1 au CM2 et aux groupes d’élèves constitués dans le cadre des activités périscolaires ont été distingués par le jury.

1ER PRIX – 1 ATELIER CULINAIRE BIO
Ecole du Sarlac de Moissac — Élèves de CE2, CM1, CM2
« La fertilisation des sols » – vidéo

2E PRIX – 1 ATELIER JARDINAGE BIO
Ecole de Chaponval d’Auvers sur Oise — Élèves de CM2
« Les petits reporters du bio » – vidéo

3E PRIX – 8 GOÛTERS GOURMANDS BIO
– École Courbieu de Castelsarrasin — Élèves de CE2, CM1, CM2
« De la vache au yaourt bio » – papier
– École Jules Ferry de Castelsarrasin— Élèves de CE1, CE2, CM1, CM2
« Le FastFood Bio » – papier
– École de Chaponval d’Auvers sur Oise — Élèves de CM1
« Le petit composteur » – papier
– Accueil de loisirs de l’Écolothèque de Saint Jean de Védas — 8-9 ans
« Actu de saison du secteur agricole » – vidéo
– École Marie Curie de Castelsarrasin — Élèves de CM1, CM2
« Fruits et légumes bio de saison » – papier
– École Ducau de Castelsarrasin — Élèves de CE1
« La biodiversité » – papier
– École Émilie Fordant de Fort de France — Élèves de CM1
« Mission impossible BIO » -vidéo

École Louis Barrié de Figeac — Élèves de CM2
« Agriculture biologique » – papier

 

 

Le baromètre de consommation bio 2021 – Des courses à l’assiette, l’année Covid bouleverse tout, sauf les envies de bio !

DES COURSES À L’ASSIETTE,

L’ANNÉE COVID BOULEVERSE TOUT, SAUF LES ENVIES DE BIO !

2020, avec une crise sanitaire et des  contraintes  inédites, nous a poussés à repenser notre façon d’acheter et de manger.

Cela a-t-il modifié la croissance, chaque année confirmée, des produits d’alimentation bio ?

Quels sont les circuits d’achats qui ont eu la faveur des consommateurs de bio?

Le bio recrute-t-il de nouveaux profils ?

LES RÉPONSES DANS LE 18ÈME BAROMÈTRE DE LA CONSOMMATION ET DE PERCEPTION DES PRODUITS BIOLOGIQUES EN FRANCE RÉALISÉ PAR SPIRIT INSIGHT POUR L’AGENCE BIO PRESENTE LORS DE LA CONFERENCE DE PRESSE DU 19 MARS

Le dossier de presse

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux #Bioen2021

Laure VERDEAU, nouvelle directrice de l’Agence BIO

Laure Verdeau a pris la direction de l’Agence BIO le lundi 11 janvier.

Spécialiste du secteur alimentaire, Laure Verdeau a accompagné depuis 10 ans plus d’une centaine de petites et moyennes entreprises françaises dans leur stratégie de développement.
D’abord en tant que consultante indépendante, puis à partir de 2016 au sein de Bpifrance. Pour ce faire, son crédo a été la montée en gamme, notamment vers la labellisation Agriculture Biologique. Chez Bpifrance, elle a structuré l’accompagnement du secteur agroalimentaire afin de tirer parti de la transition alimentaire.
Par ailleurs diplômée de l’ESSEC et Sciences Po Paris, Laure Verdeau a démarré sa carrière chez Bain & Company, cabinet de conseil en stratégie.

Pour Laure Verdeau : « Je me réjouis de rejoindre l’Agence BIO pour amplifier la transition en cours vers un nouveau modèle alimentaire et agricole. L’appétit pour les produits bio étant en plein essor, il est crucial d’accompagner ce changement d’échelle avec une lisibilité accrue du bio. Augmentation de la SAU bio, structuration des filières bio, bio en restauration collective, accessibilité du bio… avec les équipes d’experts de l’Agence nous relèverons ces défis en renforçant les synergies entre les acteurs qui oeuvrent à produire bio, tout en préservant l’environnement et en créant de l’emploi dans les territoires. »

Pour Philippe Henry, Président de l’Agence BIO : « En ce début 2021, le bio poursuit et consolide sa croissance. Ce sont depuis toujours des hommes et des femmes engagés, de plus en plus nombreux, souhaitant donner du sens à leur action, qui sont le socle de l’agriculture biologique. C’est encore plus vrai pour toute une partie de la jeunesse. L’expérience et l’énergie de Laure Verdeau viendront renforcer cette belle dynamique collective : Bienvenue à elle ! »

Retrouvez l’intégralité du communiqué de presse ici

Présentation des chiffres 2019 : dossier de presse et revoir la conférence de presse

A retrouver ICI, le dossier de presse  « La consommation bio en hausse en 2019 stimule la production et la structuration des filières françaises» présentant les chiffres 2019 de l’agriculture biologique ; marché et production.

Revoir ICI la conférence de presse de l’Agence BIO du  jeudi 9 juillet, à
9h 30, intitulée .

Aller plus loin avec tous les chiffres de l’Agence BIO.

Revoir la conférence de presse de l’Agence BIO

« Le bio sera-t-il le moteur de la tendance sociétale  du “consommer moins mais mieux” ? »

Qui sont aujourd’hui les consommateurs de produits bio en France ? Quelles sont les différentes motivations en fonction de l’âge et du niveau de revenu ? Quels sont les principaux freins à la consommation de produits issus de l’agriculture biologique ?

Pour répondre à toutes ces questions, l’Agence Bio a présenté le 20 février les résultats du baromètre 2020 de consommation et de perception des produits biologiques en France (Étude Spirit Insight pour l’Agence BIO).

Pour revoir la conférence de presse :  cliquez ICI

Le dossier de presse est téléchargeable ici

Nomination de Philippe Henry à la présidence de l’Agence BIO

L’Agence BIO annonce la nomination de Philippe Henry, membre de la FNAB (Fédération Nationale d’Agriculture Biologique des régions de France), au poste de Président de l’Agence BIO. Agé de 52 ans, il a été élu pour deux ans par les membres du conseil d’administration de l’Agence BIO :
MAA, MTES, APCA, FNAB, SYNABIO et Coop de France et prend la succession de Gérard Michaut.

Installé dans sa ferme familiale depuis 1997, Philippe Henry a décidé de la convertir en bio à cette même époque. En 2010, l’exploitation s’est agrandie et ainsi transformée en GAEC (Groupement Agricole d’Exploitation en Commun). Au total, pas moins de 160ha sont exploités en grandes cultures, viande bovine, poules pondeuses et un peu de vente directe en pommes de terre.

Très impliqué dans le développement de l’agriculture biologique, Philippe Henry est convaincu de la nécessité de le faire collectivement. C’est pourquoi en 1998 et durant 9 ans, il a pris la présidence de PROBIOLOR, coopérative céréalière 100% bio de Lorraine, née quelques années plus tôt. En 2012, il a participé à la création des coopératives céréalières lorraines : la Sica EST ALI BIO, dont il préside le conseil d’administration.

Toujours dans cette même perspective, Philippe Henry est en parallèle membre du comité de bassin et
administrateur de l’agence de l’eau Rhin-Meuse, où il représente les producteurs bio, et est mandaté par le réseau FNAB.

« Je souhaite fédérer le plus grand nombre d’acteurs au sein de l’Agence BIO pour que la diversité de points de vue permette d’accompagner et d’accentuer collectivement le développement de l’agriculture biologique. Le changement d’échelle que connaît l’agriculture biologique nous engage et nous amène à une responsabilité pour interroger et influer sur le modèle agricole de demain. », Philippe Henry, Président de l’Agence BIO.

Florent Guhl, directeur de l’Agence BIO, le conseil d’administration et les équipes tiennent à saluer le travail de Gérard Michaut et son engagement sans faille durant son mandat de président et sont heureux d’accueillir Philippe Henry pour mener à bien les missions d’information et d’actions pour le développement, la promotion et la structuration de l’agriculture biologique en France.

Les Petits Reporters du bio : Les résultats du concours dévoilés !

Le jury du concours Les Petits Reporter du bio s’est réuni le mercredi 15 mai et a désigné les gagnants de cette 7ème édition. L’ensemble du jury a relevé un surcroît de créativité pour cette nouvelle édition dont la nouveauté résidait dans la possibilité de réaliser une vidéo de 4 min maximum … un format qui a connu un véritable succès, dépassant en nombre les reportages papier.

Deux groupes d’élèves sont arrivés ex aequo et remportent le premier prix. Il s’agit des élèves des accueils périscolaires de Sanilhac en Nouvelle-Aquitaine et de l’école élémentaire Marcel Cachin à Villejuif en Ile-de-France. Le jury a également décerné une mention spéciale aux élèves de CE1 de l’école La Source à Meudon.

 Le rendez-vous des élèves avec le bio

Ce concours s’inscrit dans les missions d’information et de promotion de l’agriculture biologique de l’Agence BIO et est organisé dans le cadre du programme européen Let’s Boom, cofinancé par l’Union Européenne. Il a pour objets de sensibiliser les élèves du CE1 au CM2 de France métropolitaine et des départements d’outre-mer, à une alimentation respectueuse de l’environnement et les encourage à explorer l’agriculture biologique tout en mobilisant leurs compétences en expression écrites et/ou orales, en arts plastiques et en expérimentant le journalisme sous forme papier ou vidéo.

Les enfants, leur professeurs et animateurs étaient invités à réaliser un reportage sur l’agriculture biologique autour de thèmes suggérés comme « le bio dans mon restaurant scolaire », « les fruits et légumes bio de saison », « l’élevage bio » et « le bio dans ma région ».

Présidé par Elsa Da Costa- Grangier, journaliste (Les Maternelles – France 5) engagée dans la protection de l’environnement via notamment d’une série documentaire consacrée au Lobby de Poissy* le jury 2019 était composé d’enseignants, de représentants de l’Agence BIO et de ses membres, d’une élève de CM2 et d’autres personnalités qualifiées.

*association constituée d’enfants âgés de 12 ans et d’adultes visant à préserver la planète.

Après délibération deux premiers prix ex aequo sont décernés :

  • aux élèves de CE1, CE2, CM1 et CM2 de l’accueil périscolaire de Sanilhac, avec leur projet vidéo : Le bio dans nos restaurants scolaires.
  • aux élèves de CM1 et de la classe ULIS (Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire) de l’accueil de loisirs de l’école Marcel CACHIN élémentaire de Villejuif, avec leur projet version papier : Du pain bio à la cantine.

 

Les deux lauréats recevront un diplôme « Les Petits Reporters du bio » et un atelier culinaire bio animé par un chef, sera organisé spécifiquement pour eux.

Le jury a également décerné une mention spéciale aux élèves de CE1 de l’école La Source à Meudon pour leur reportage intitulé Le bio à la cantine.  Les 10 autres lauréats se verront également remettre un diplôme « Les Petits Reporters du bio » et un goûter bio sera organisé à leur attention.

L’agence bio accompagne la jeune génération

Afin d’accompagner au mieux la communauté éducative, notamment dans le cadre de l’éducation au développement durable, l’Agence BIO propose des ressources pédagogiques adaptées et destinées aux enseignants et animateurs, en vue de sensibiliser les élèves à l’agriculture biologique, un mode de culture, d’élevage et de transformation très respectueux de l’environnement, du bien-être animal et de la biodiversité.

A cette fin, elle a élaboré un kit pédagogique avec le réseau Canopé – afin de garantir la cohérence de son contenu avec les apprentissages fondamentaux des programmes d’enseignement du Ministère de l’Education Nationale – en partenariat avec le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et les professionnels de l’agriculture biologique.

Cette démarche, cofinancée par l’Union Européenne, s’inscrit dans le cadre de son programme d’information et de promotion de l’agriculture biologique.

Ce support « Découvrir l’agriculture BIO du CM1 à la 6ème » comporte :

  • 7 fiches d’activités pour les élèves et 3 posters qui présentent et expliquent les caractéristiques de l’agriculture biologique par des exemples qui conduisent les élèves à la réflexion, la mobilisation et à l’enrichissement de leurs connaissances,
  • Un guide à destination des enseignants, qui contient des informations complètes sur l’agriculture biologique et une proposition de progression pédagogique.

Retrouvez les journaux des gagnants, le kit pédagogique et la vidéo spécifique pour présenter aux enfants les différentes facettes du bio