Chiffres de la bio en France

En 2016, la bio renforce sa croissance

Au 30 juin 2016, l’agriculture biologique en France comptait :


31 880 producteurs, soit + 10 % par rapport à fin 2015.
14 300 opérateurs de l’aval (transformateurs, distributeurs et importateurs), soit + 6 % par rapport à fin 2015.


En fin d’année 2016, la SAU est estimée à plus de 1,5 millions d’hectares, ce qui représente un accroissement de plus de 20% des surfaces conduites selon le mode biologique par rapport à 2015. La part de la SAU française en bio atteindrait ainsi 5,8 % de la SAU totale.

 

En 2015, des engagements records     

 

Un nombre d'opérateurs toujours en augmentation

Fin 2015, 42 412 opérateurs (producteurs, transformateurs, distributeurs et importateurs) étaient engagés dans la production biologique, soit une augmentation de 7,1 % par rapport à fin 2014.


A l'aval, 13 528 transformateurs, distributeurs et importateurs, dont :


9 764 transformateurs (+3 % par rapport à 2014)
3 605 distributeurs (+8 % par rapport à 2014)
• Le nombre d’importateurs reste globalement stable, avec 159 importateurs en 2015 (157 en 2013).


28 884 producteurs étaient engagés en bio fin 2015, soit une augmentation de 9,1 % par rapport à fin 2014. Les exploitations bio représentent 6,5 % des exploitations françaises.

 

Evolution du nombre d’opérateurs engagés en bio de 2002 à 2015

cc2015_operateurs1_0.png

Source : Agence BIO / OC

Sur ces exploitations, 1 322 202 ha étaient conduits selon le mode biologique en 2015 (surfaces certifiées et en conversion). L’augmentation des surfaces est de 18,3 % par rapport à 2014.

Les surfaces certifiées bio ont progressé de 4,5 % entre 2015 et 2014 pour atteindre 1 013 227 ha.

Les surfaces en conversion en 2015 ont plus que doublé par rapport à l’année précédente, pour atteindre 308 975 ha. Cette augmentation étant notamment dû à l’engagement en première année de conversion de 224 245 ha de nouvelles surfaces.

 

Evolution des opérateurs et des surfaces certifiées bio de 1995 à 2015

cc_2015_evolutionsauetoperateursenbio.png

Source : Agence BIO / OC                                            

 

L'agriculture bio plus ou moins importante selon les productions et les territoires

Productions végétales

En 2015, la part des surfaces conduites en bio varie grandement selon les productions. Alors qu’elle représente 4,9 % de la SAU des exploitations pour l’ensemble des productions, elle approche 28 % pour les légumes secs, dépasse 16 % en arboriculture, 15 % pour les plantes à parfums, aromatiques et médicinales, et représente 8,7 % du vignoble national.

Néanmoins, ce sont les surfaces engagées en grandes cultures (+31 % par rapport à 2014) et les surfaces en herbe (+30 %) qui progressent le plus.


Surfaces en bio en 2015 et évolution par rapport à 2014 pour les différentes productions végétales.

2015_pv_tableau.png

 

Productions animales

En 2015, le développement de l’élevage bio a concerné l’ensemble des espèces, les filières les plus dynamiques étant l’élevage bovin allaitant (progression des cheptels de +23 % par rapport à 2014) et l’élevage ovin (+13 %).

Les productions pour lesquelles la bio est la plus présente sont l’apiculture, avec près de 14 % du rucher français conduit en bio, et la productions d’œufs, avec près de 8 % des poules pondeuses conduites en bio.


Animaux engagés en bio en 2015 et évolution par rapport à 2014 pour les différentes productions animales

2015_pa_tableau.png

 

Répartition territoriale

En 2015, les surfaces conduites en bio progressent dans toutes les régions mais sont inégalement réparties sur le territoire français.

Plus de la moitié des producteurs et des surfaces engagées en bio se trouvent dans trois grandes régions : les régions Occitanie (6 495 producteurs, 329 659 ha), Auvergne-Rhône-Alpes (4 219 producteurs, 177 034 ha) et Nouvelle-Aquitaine (4 213 producteurs, 166 960 ha).

La région Occitanie cultive près d’un hectare sur quatre engagé en bio en France et affiche un fort dynamisme. La région Provence-Alpes-Côte d’Azur possède la part de bio dans la SAU des exploitations la plus forte avec plus de 18 % de la SAU.

 

cc_2015_carte_surfaces_bio_departements.png

 

 

Pour en savoir plus sur :