Philippe Henry vous invite à la première matinale BIO le 19 janvier !

Le bio pour surmonter les bouleversements environnementaux et socio-économiques ?

C’est le sujet de la première émission live “La matinale BIO” que vous propose l’Agence BIO le mardi 19 janvier de 10h à 12h.

Animée par le journaliste Philippe Lefebvre, cette émission basée sur le concept d’une émission TV, alternera débats, interviews et questions du public.

Programme de La matinale BIO
Je m’inscris à La matinale BIO

Suivez-nous et interagissez dès maintenant sur les réseaux sociaux #lamatinalebio

Laure VERDEAU, nouvelle directrice de l’Agence BIO

Laure Verdeau a pris la direction de l’Agence BIO le lundi 11 janvier.

Spécialiste du secteur alimentaire, Laure Verdeau a accompagné depuis 10 ans plus d’une centaine de petites et moyennes entreprises françaises dans leur stratégie de développement.
D’abord en tant que consultante indépendante, puis à partir de 2016 au sein de Bpifrance. Pour ce faire, son crédo a été la montée en gamme, notamment vers la labellisation Agriculture Biologique. Chez Bpifrance, elle a structuré l’accompagnement du secteur agroalimentaire afin de tirer parti de la transition alimentaire.
Par ailleurs diplômée de l’ESSEC et Sciences Po Paris, Laure Verdeau a démarré sa carrière chez Bain & Company, cabinet de conseil en stratégie.

Pour Laure Verdeau : « Je me réjouis de rejoindre l’Agence BIO pour amplifier la transition en cours vers un nouveau modèle alimentaire et agricole. L’appétit pour les produits bio étant en plein essor, il est crucial d’accompagner ce changement d’échelle avec une lisibilité accrue du bio. Augmentation de la SAU bio, structuration des filières bio, bio en restauration collective, accessibilité du bio… avec les équipes d’experts de l’Agence nous relèverons ces défis en renforçant les synergies entre les acteurs qui oeuvrent à produire bio, tout en préservant l’environnement et en créant de l’emploi dans les territoires. »

Pour Philippe Henry, Président de l’Agence BIO : « En ce début 2021, le bio poursuit et consolide sa croissance. Ce sont depuis toujours des hommes et des femmes engagés, de plus en plus nombreux, souhaitant donner du sens à leur action, qui sont le socle de l’agriculture biologique. C’est encore plus vrai pour toute une partie de la jeunesse. L’expérience et l’énergie de Laure Verdeau viendront renforcer cette belle dynamique collective : Bienvenue à elle ! »

Retrouvez l’intégralité du communiqué de presse ici

Lancement de l’AAP Plan de relance du Fonds Avenir Bio

 

Un nouvel appel à projets du Fonds Avenir Bio est lancé  le 13 janvier 2021, pour une clôture le 1er septembre 2022.

Le Fonds Avenir Bio est fortement revalorisé et désormais doté de 13 millions d’euros par an de 2021 à 2022 grâce au volet « transition agricole » du plan de relance gouvernemental.

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et l’Agence BIO souhaitent ainsi accélérer le développement de la production biologique grâce à l’augmentation importante du nombre des projets soutenus.

Dans un contexte de crise sanitaire, cette mesure dédiée du plan de relance permettra de soutenir et de financer des investissements matériels et immatériels. Tout opérateur économique, du producteur au transformateur, impliqué dans l’agriculture biologique et dans un projet partenarial de filière pourra bénéficier de ce fonds : sociétés, coopératives, associations ou groupements d’opérateurs exerçant une activité économique.

Pour plus d’informations : L’Espace candidature, la page Fonds Avenir Bio et La foire aux questions

L’agriculture bio dans le monde

L’Agence BIO a mis à jour sa publication sur l’agriculture bio dans le monde.

Télécharger le carnet Monde 2020

103 pays s’étaient dotés d’une réglementation pour l’agriculture biologique fin 2019.

Le marché bio mondial a atteint 103,5 milliards d’euros en 2018 et a dépassé 112 milliards d’euros en 2019.

La surface mondiale cultivée suivant le mode biologique  est estimée à près de 71,5 millions d’hectares fin 2018. Elle représentait 1,5 % de l’ensemble du territoire agricole des pays enquêtés. Près de 2,8 millions d’exploitations agricoles certifiées bio ont été enregistrées en 2018.

L’Agence BIO a déménagé !

Nous vous souhaitons tout d’abord une très bonne année 2021.

Nos nouveaux locaux (tout proches des anciens) se situent 12 rue Henri
Rol-Tanguy 93100 Montreuil.

Durant tout le mois de janvier, il sera préférable de nous contacter par mail. 
Vous trouverez ci-dessous les e-mails de l’ensemble des pôles de l’Agence BIO :

– Notification : notification@agencebio.org
– Avenir BIO – Structuration de filières : avenirbio@agencebio.org
– Observatoire : observatoire@agencebio.org
– Environnement & Territoires : anne.basset@agencebio.org
– Communication : communication@agencebio.org
– Marque AB : marqueab@agencebio.org
– Direction et facturation : secretariat@agencebio.org

DES FÊTES DE FIN D’ANNÉE BIO & RESPONSABLES, SANS SE RUINER !

Les fêtes de fin d’année approchent… enfin la pause hivernale tant attendue
et les retrouvailles familiales (en petit comité et dans le respect des gestes
barrière) ! Mais cette période festive est aussi synonyme de
surconsommation, de gaspillage alimentaire et de surplus de déchets. Si on
changeait un peu les choses cette fois-ci, à commencer par nos assiettes ?
Vous avez envie d’un repas de réveillon plus responsable mais vous ne
savez pas comment vous y prendre ? Voici quelques idées.

CHOISIR DES PRODUITS DE SAISON, QUI NE VIENNENT PAS DE
L’AUTRE BOUT DE LA PLANÈTE

Pour les fruits et légumes, on mise tout sur les produits de saison. Quelques
exemples côté salé : choux verts, blancs ou rouges, courges, brocolis ou
encore endives, sans oublier les pommes de terre. Vous avez l’embarras du
choix ! Pour une note sucrée, on pense évidemment aux clémentines bio,
pleines de vitamines. Les kiwis français, les pommes et les poires ne sont
pas en reste pour ravir vos convives en fin de repas. Retrouvez sur le site de
l’Agence BIO notre calendrier avec tous les fruits et légumes d’hiver.

Vous l’aurez compris, des produits de saison c’est bien, des produits locaux
et si possible issus de circuits courts, c’est encore mieux. Pourquoi nous
direz-vous ? Cela permet d’entretenir le lien entre producteurs et
consommateurs et de soutenir les agriculteurs et petits commerces qui ont
été fragilisés par le crise sanitaire.

Consommer local, c’est d’ailleurs une habitude qui semble avoir conquis un certain nombre de Français ces derniers mois.

BIEN SÉLECTIONNER SA VIANDE ET SON POISSON

Si vous ne pouvez vous passer des traditionnels chapons, dindes ou viandes blanche ou rouge, privilégiez les élevages bio ! Ils vous garantiront des pratiques respectueuses du bien-être animal et de l’environnement. Vous cherchez des idées de recettes originales et savoureuses ? Faites un tour par ici. Amateurs de foie gras,
vous n’en trouverez pas au rayon bio car la pratique du gavage n’est pas
autorisée par la règlementation européenne en agriculture biologique.

Pour les saumons, coquilles Saint-Jacques ou huitres, véritables stars des
menus de réveillons, choisissez autant que possible des produits issus de la
pêche durable. Par exemple, les huîtres bio du bassin d’Arcachon ou celles
de Camargue sont d’excellents choix si vous recherchez un produit durable et
responsable.

NE RIEN JETER (OU PRESQUE)

Pour limiter au maximum le gaspillage et faire des économies en cette
période, donnez une seconde vie aux épluchures ! Petit rappel, les fruits et légumes bio sont cultivés sans pesticides chimiques de synthèse, on peut donc manger leur peau.

Avez-vous déjà essayé de faire un pesto avec vos fanes de carottes pour l’apéritif ? C’est délicieux. On ne vous parle même pas des
chips d’épluchures : butternut ou pommes de terre, à vous de jouer !

Autre astuce pour ne pas perdre une miette de votre festin : demandez à vos
invités d’apporter des contenants. Ils pourront ainsi emporter les restes de
nourriture chez eux et continueront d’en profiter les jours suivants.

De manière générale, préférez la qualité à la quantité !

Enfin, pour aller plus loin dans la logique du «zéro déchet», pensez à acheter
vos céréales, oléagineux et autres aliments secs au rayon vrac de vos
commerces favoris.

Consommer bio, c’est aussi consommer mieux ! Bonnes fêtes de fin d’année
et bon appétit !

 

Trophées de l’Excellence Bio : candidatez jusqu’au 28 janvier 2021

Organisé par l’Agence Bio et le Crédit Agricole, ce concours a pour objectif de faire émerger et soutenir des initiatives exemplaires, innovantes et reproductibles de tous les acteurs de l’agriculture biologique.

Ouvert à tous les acteurs professionnels et à toutes les entreprises des filières biologiques, qu’ils soient producteurs, transformateurs, distributeurs ou associations, les candidats ont jusqu’au 28 janvier 2021 pour adresser leur dossier.

Récompenses : Un lauréat sera désigné dans chacune des 2 catégories ( Producteurs et Entreprises/Associations). Ils recevront chacun la somme de 6000 €.

2 “coups de coeur” du jury seront désignés et recevront la somme de 1500 € chacun.

Télécharger le Règlement du Concours

Dossier de Candidature Trophées de l’Excellence BIO

Informations complémentaires : concours@agencebio.org Anne Basset 01.48.70. 48.35

Consultation publique pour une alimentation durable et favorable à la santé

Notre secteur alimentaire français se caractérise par de formidables opportunités mais doit aussi faire face à des défis majeurs. L’augmentation de la démographie, l’évolution des habitudes alimentaires, les liens entre la qualité de l’alimentation et la santé, l’impératif de transition écologique pour la production agricole etc. Tout ceci appelle à une évolution de l’offre alimentaire qui constitue un levier de développement pour l’ensemble des acteurs du secteur.

Parallèlement, le secteur agricole et agroalimentaire français a subi une diminution du nombre de parts de marché à l’export entre 2000 et 2015, essentiellement en raison d’une baisse de compétitivité.

Cette stratégie doit répondre à trois enjeux cardinaux :

      • L’amélioration de la qualité nutritionnelle et plus généralement des répercussions de l’alimentation sur la santé, en contribuant notamment à l’atteinte des objectifs du programme national de l’alimentation et de la nutrition (PNAN) ;
      • La contribution à la transition écologique de l’ensemble de la chaîne alimentaire ;
      • La création d’emplois dans le secteur agricole et agroalimentaire, et l’augmentation de la qualité des produits, plus qualitatifs, sains, durables, adaptés aux besoins de chacun, tout en restant compétitifs et abordables.

En organisant cette consultation publique, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation cherche à recueillir l’avis des acteurs de la société civile, des experts et des professionnels concernés par les enjeux alimentaires. Ces retours permettront de préciser le contenu de cette stratégie et de fixer les priorités.

La période de consultation est ouverte du 3 décembre 2020 au 15 janvier 2021 minuit.

Pour en savoir plus

La matinale BIO, la nouvelle émission live de l’Agence BIO – 19 janvier et 12 février 2021

L’Agence BIO vous propose une nouvelle émission live totalement interactive pour débattre de sujets d’actualité.
Animée par le journaliste Philippe Lefebvre, cette émission basée sur le concept d’une émission TV, alternera débats, interviews et questions du public.

Participez en direct aux prochaines émissions La matinale BIO, les 19 janvier et 12 février 2021

Crise sanitaire et économique, changements sociétaux, réchauffement climatique, érosion de la biodiversité…
Et si l’agriculture biologique faisait partie des réponses pour un avenir durable, socialement, économiquement et écologiquement acceptable ?
L’Agence BIO vous propose deux émissions La matinale BIO pour débattre sur ce sujet avec ses invités : sociologues, économistes, représentants des politiques publiques, chefs d’entreprises, agriculteurs….

le 19 janvier, de 10h à 12h  : Le bio pour surmonter les bouleversements environnementaux et socio-économiques ?

L’agriculture biologique est-elle plus résistante aux crises ? Quels sont d’ores et déjà les changements socio-économiques perceptibles, les attentes des consommateurs et les tendances ? Quelles politiques publiques en matière de transition écologique ? Faut-il s’inspirer du concept one health ? Le bio peut-il devenir le fer de lance de la transition agro-alimentaire en France et en Europe ?
Telles sont les questions auxquelles répondront nos invités, parmi lesquels Janusz Wojciechowski, Commissaire européen à l’agriculture, qui précisera l’ambition européenne en matière de transition écologique et de bio.

le 12 février, de 10h à 12h : Le bio dans les territoires : réalité, dynamisme et solution d’avenir ?

Emplois, innovations, redynamisation du tissu local, accessibilité à une alimentation de qualité, quelles sont les réponses concrètes mises en œuvre dans les territoires ?
Programme des émissions live La matinale BIO
S’inscrire aux émissions La matinale BIO

Interagissez dès maintenant sur les réseaux sociaux #lamatinalebio !

SMCL Digital: les webinaires de l’Agence BIO disponibles en streaming

Le Salon de Maires et des Collectivités Locales 2020 s’est transformé en  une édition 100% digitale du 24 au 26 novembre.

L’Agence BIO et ses partenaires ont proposé plusieurs webinaires à retrouver en streaming sur la plateforme digitale du SMCL:

  • mardi 24 novembre  9h15-9h45 : présentation de la démarche « Territoire BIO Engagé, le label qui permet aux collectivités de valoriser leur démarche en faveur de l’agriculture biologique» par Jessica JARDINIER Chargée de mission Interbio Nouvelle-Aquitaine
  • mardi 24 novembre de 17h à 17h45 : présentation multi-acteurs portant sur “L’agriculture biologique au service du développement durable de votre territoire : passez à l’action !” animée par Antoine VILLAR Chargé de mission Territoires bio à la FNAB, avec la participation d’Hélène Béchet Terre de Liens et d’Agnès Carlier de l’Agence de l’eau Seine Normandie
  • mercredi 25/11/2020 de 16h30 à 17h30 : webinaire live  “20% de bio en restauration collective: de la loi à la pratique” avec une intervention de Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation sur la mesure « Développer une alimentation saine, durable et locale dans les cantines scolaires » du Plan de relance et la participation de professionnels:
      • Jean-Jacques GUERRIER, responsable de la cuisine centrale de la ville de Bruz dans le département d’Ille-et-Vilaine –  cuisinier formateur au sein du Collectif Les Pieds Dans Le Plat
      • Nicolas MADET, responsable de la cuisine centrale de la mairie de Bègles sur la Métropole de Bordeaux,
      • Vincent ROZE, Co-Président du Réseau Manger BIO, réseau national d’approvisionnement bio local pour la restauration collective, et producteur bio en Isère,
      • Wendy SI HASSEN Chargée de mission  Restauration Hors Domicile à l’Agence BIO.
  • jeudi 26 de 10h30 à 11h : présentation de « PARCEL : un outil pour projeter le nombre d’emplois et d’hectares nécessaires à la relocalisation de l’alimentation dans vos territoires » proposée par Damien ROUMET, coordinateur Ressources et Animation Thématique Terre de Liens.

Inscrivez-vous sur la plateforme digitale du salon des Maires pour voir ou revoir les conférences en streaming.

L’Agence BIO est partenaire du Salon des Maires et des Collectivités Locales 2020.

Plan de relance: Mesure de soutien des cantines scolaires

Une mesure pour aider les petites communes

La mesure « Développer une alimentation saine, durable et locale dans les cantines scolaires » du Plan de relance déployé par le Gouvernement vise à soutenir les petites communes souhaitant s’engager dans une démarche durable et développer l’approvisionnement en produits locaux, notamment ceux issus de l’agriculture biologique.
50 millions d’euros supplémentaires pour les cantines scolaires disponibles dès janvier 2020, ce qui permettra d’aider les petites communes à atteindre l’objectif de 20% minimum de produits bio dans la restauration collective d’ici 2022 fixé par la loi EGalim.

Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, s’est adressé aux élus sur la thématique de la chaine alimentaire, des objectifs de la loi Egalim et la mesure du plan de relance dans le cadre de la conférence “20% de bio en restauration collective: de la loi à la pratique” proposée par l’Agence BIO le 25 novembre 2020 lors du Salon des Maires et des Collectivités Locales -version digitale.

L’intervention Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation

En savoir plus sur la mesure « Développer une alimentation saine, durable et locale dans les cantines scolaires » du Plan de relance

Le SIA se réinvente: RDV au printemps lors de la Semaine de l’agriculture française

La Semaine de l’agriculture française

Le Salon International de l’Agriculture, grand événement annuel agricole européen, se réinvente et donne rendez vous à l’ensemble des acteurs du monde agricole au printemps 2021 pour participer à la Semaine de l’agriculture française.

Plusieurs temps forts labellisés « La Semaine de l’agriculture française » seront au programme sur l’ensemble du territoire

Au printemps, ce sont les territoires français qui seront mis à l’honneur, avec les événements en régions, qui seront autant de lieux de partage et d’échange entre les agriculteurs, les producteurs et les consommateurs.

Notamment: les finales Produits et Vins du Concours Général Agricole et de nombreuses autres initiatives portées par les Chambres d’agriculture, organismes professionnels, interprofessions, devraient voir le jour autour de marchés de producteurs, de visites d’exploitations, d’élevages…

Des débats autour de la souveraineté alimentaire

Enjeu majeur des années à venir, notre souveraineté alimentaire, sera au cœur des conférences organisées dans le cadre d’un événement de 2 jours qui aura lieu à Paris. Cet événement, organisé par les équipes de COMEXPOSIUM en lien avec le CENECA, sera l’occasion pour les professionnels du monde agricole de se retrouver et d’échanger sur l’actualité et le futur de l’agriculture française.

Le digital au service de la Semaine de l’agriculture française

Afin de renforcer la visibilité de cette semaine de l’agriculture française, une plateforme recensant l’ensemble des initiatives, événements, conférences en ligne, émissions en live streaming durant toute la période sera accessible à tous.

Face aux conséquences de la pandémie de COVID 19, le Salon International de l’Agriculture initialement prévu du 27 février au 7 mars 2021 est reporté sur l’édition 2022 qui se tiendra du 26 février au 6 mars 2022.

En automne, une grande diversité de produits bio pour des recettes faciles et créatives !

Voyons les choses du bon côté, le confinement nous laisse plus de temps
pour cuisiner ! Et ça tombe bien car l’automne nous propose une longue liste
de fruits et légumes de saison qui, bien préparés, viennent égayer nos
assiettes et nos papilles.

Cette période de l’année est aussi idéale pour prendre soin de nous en
consommant des produits de qualité qui peuvent booster notre système
immunitaire parfois un peu affaibli. Alors, de quoi avons-nous besoin ?

Une grande variété de produits issus de l’agriculture
biologique s’offre à nous ! Fruits et légumes, pommes de terre, produits
laitiers, viandes, céréales, œufs, huiles et protéines végétales… ils font tous
l’objet de contrôles qui garantissent le respect du cahier des charges
européen.

Pour ce qui est des légumes, l’automne nous gâte. Au menu cette saison :
des courges, des choux, des légumes anciens comme le panais ou le
topinambour, des épinards, des blettes, des brocolis ou encore des poireaux.
Bien sûr, l’automne est aussi la saison des champignons !

Les fruits ne sont pas en reste. Même s’ils sont moins variés depuis la fin de
l’été, avec un peu de créativité le tour est joué. Poires, pommes, coings,
kiwis, kakis, mandarines, clémentines… Ils peuvent tous se déguster tels
quels mais surtout se révéler dans de savoureuses recettes. Mais que serait
l’automne sans les noix et les châtaignes ? Elles viennent sublimer bon
nombre de nos assiettes en plus de nous apporter plein d’énergie.

Les basiques disponibles toute l’année viendront aussi nous prêter main forte
en cuisine : salades, pommes de terre, oignons, échalotes, ail, épices…
Besoin d’inspiration ? Découvrez nos recette bio !

Chaque année lors du Salon International de l’Agriculture, des cuisiniers
proposent sur notre stand des recettes bio à la fois créatives, saines et
simples à réaliser chez soi. Encore mieux, les ingrédients qu’elles nécessitent
sont faciles à se procurer. On vous laisse découvrir ?

Quichounettes Butternut & Roquefort persillés
Appareil à quiche
• 3 oeufs + 10cl de crème liquide + 2 cuil. à soupe de fécule de maïs ou farine au choix
• Sel fin & Poivre noir du moulin + 1 pincée de noix de muscade râpée
Garniture
• 500 g de courge butternut, quelques tiges de persil plat, 150g de roquefort, 2 oignons + huile d’olive
Marche à suivre
Éplucher la courge butternut, enlever les pépins et la découper en cubes. Les cuire à la vapeur.
Éplucher et ciseler les oignons. Les faire revenir à la poêle avec l’huile d’olive jusqu’à ce qu’ils deviennent
fondants.
Ciseler le persil. Émietter le roquefort.
Préparer l’appareil à quiche en battant tous les ingrédients au fouet. Assaisonner.
Mélanger l’ensemble des ingrédients.
Préchauffer le four à 200°C.
Dans des petits moules, verser la préparation et cuire au four pendant 15-20 minutes selon la taille à 180°C.
Le résultat doit être bien doré. Démouler délicatement et servir chaud ou tiède en apéritif, ou plat avec une
salade.

Velouté Lentilles corail, Cresson & Pomme de terre
Ingrédients pour 6 personnes
• 250g de lentilles corail, 2 pommes de terre à purée (chair tendre), 1 carotte, 1 botte de cresson, 2 oignons
jaunes, 1 gousse d’ail, 3 cuil. à soupe d’huile d’olive, sel, poivre noir, 1/2 cuil. à café de noix de muscade
râpé ou moulu, quelques branches de persil haché, vinaigre blanc pour le lavage du cresson
Marche à suivre
Bien laver le cresson jusqu’à ce que l’eau soit claire et le rincer une dernière fois au vinaigre blanc.
Rincer les lentilles corail. Éventuellement les laisser tremper avant utilisation ce qui les attendrit toujours un
peu.
Éplucher les oignons, l’ail, peler la carotte et les pommes de terre et couper le tout en morceaux moyens.
Dans une cocotte, faire revenir les oignons avec l’huile d’olive, ajouter les légumes, puis continuer à
mélanger pour bien développer les parfums à feu moyen. Assaisonner avec sel, poivre et noix de muscade.
Ajouter les lentilles corail. Couvrir d’eau légèrement plus qu’à hauteur.
La soupe doit mijoter à petit bouillon pendant 45min avec un couvercle. Vérifier de temps en temps le niveau
d’eau afin de compléter si nécessaire.
Une écume peut se former à ébullition. L’enlever à l’aide d’une écumoire.
En fin de cuisson, enlever un peu de jus de cuisson et la réserver. Mixer. Lorsque la soupe est onctueuse et
lisse, ajouter peu à peu de l’eau de cuisson jusqu’à ce que la soupe atteigne la consistance désirée.
Un peu de lait pourra aussi être ajouté pour un aspect bien velouté.
Saler et poivrer à nouveau si besoin. Déguster avec un peu de persil haché

Emincé d’Endives – Sauce Yaourt Sésame et Persil
Ingrédients pour 4 personnes
• 2 à 3 endives selon taille, 2 échalotes, sésame blond toasté (ou à poêler quelques minutes à sec pour le
dorer), 1/2 bouquet de persil plat frais
Pour la sauce :
• 1 yaourt brassé ou 125g (à remplacer par yaourt grec, fromage blanc / de brebis ou chèvre)
• le jus d’1/2 citron jaune
• 3 cuil. à soupe d’huile d’olive
• 1 à 2 cuil. à soupe d’huile de colza ou un mélange oméga 3 (noix, chanvre….)
• 1 cuil. à café de moutarde
• Fleur de sel de Guérande (par ex.)
• Poivre noir du moulin
• 2 gousses d’ail
Marche à suivre
Enlever le trognon des endives et les premières feuilles si elle sont moins belles. Détailler en lanières fines.
Ciseler les échalotes. Ciseler le persil, pas trop fin.
Préparer la sauce en mélangeant au fouet tous les condiments. Si besoin ajouter un filet d’eau pour
délayer légèrement.
Dans un saladier, mélanger les endives, échalotes, persil, sésame. Assaisonner avec la sauce et
mélanger.
Déguster bien frais. Quelques raisins secs en ajout peuvent adoucir la salade et l’amertume de l’endive.

Bœuf sauté Légumes & Oignons
Ingrédients pour 4 personnes
• 500g de Boeuf à griller ou steak, 2 oignons, 1 carotte, 1/2 choux, sauce soja salée, poivre noir, huile de
sésame, olive ou tournesol, 1/2 bouquet de coriandre fraîche, graines de sésame, feuilles de salade au
choix
Marche à suivre
Emincer le boeuf en lanières.
Eplucher et ciseler les oignons.
Eplucher et tailler les carottes en bâtonnets très fins.
Hacher la coriandre.
Faire chauffer l’huile dans une poêle ou un wok. Y faire revenir les oignons et les carottes.
Y ajouter le boeuf et le saisir rapidement, poivrer, ajouter quelques graines de sésame et un filet de sauce
soja. Remuer et sortir du feu. Le boeuf ne doit pas trop cuire.
Servir éventuellement dans un wrap, une crêpe, ou une barquette. Glisser une feuille de salade, ajouter le
boeuf aux légumes et parsemer de coriandre. Rouler et déguster chaud.
Compote Originale Pomme & Panais
Ingrédients
• 2 grosses pommes au choix mais plutôt acidulées et à cuire, 1 panais, 1 à 2 c. à s. de sucre complet ou
roux (selon goût), 1 c. à c. de cannelle en poudre, 1 pincée de vanille.
Marche à suivre
Eplucher le panais et le couper en tous petits morceaux, le mettre à cuire à la vapeur 5 mn.
Pendant ce temps, éplucher les pommes et les couper en gros morceaux.
Rajouter les pommes au panais
et poursuivre la cuisson 10mn.
Mixer le tout et ajouter la cannelle et la vanille, et du sucre complet si vous le souhaitez.
Délicieux comme dessert ou au goûter, et pourquoi pas avec des crêpes aussi !

Confiture de lentilles au gingembre
Ingrédients
• 200 g de lentilles blondes (ou vertes, brunes), 150 g de sucre bio clair, 30 g de gingembre frais
Marche à suivre
Cuire les lentilles à l’eau (froide au démarrage) jusqu’à ce qu’elles soient tendres (15 minutes). Les égoutter
sans jeter le jus. Mettre les lentilles dans la casserole avec le gingembre râpé, le sucre, et un peu de jus
de cuisson.
Laisser cuire 10 minutes, en tournant régulièrement pour écraser les grains.
Se conserve au réfrigérateur et se déguste comme une crème de marrons.

Découvrez l’intégralité des recettes présentées sur notre stand au Salon
International de l’Agriculture sur ce lien : https://bit.ly/2Jm7NZi

L’agriculture biologique est un mode de production et de transformation
respectueux de l’environnement, du bien-être animal et de la biodiversité, qui apporte des solutions face au changement climatique. Elle s’intègre aussi dans une démarche globale : manger bio, c’est encore mieux si on
consomme local et de saison. On pense aussi au fait maison et on essaie de
limiter au maximum le gaspillage alimentaire !

Bon appétit !

L’agriculture biologique, un atout pour le climat?

La production alimentaire est responsable de 57% des émissions de gaz à effet de serre de notre assiette, selon une note du Commissariat général au développement durable. ( Le point sur – Numéro 158 – Mars 2013)

L’agriculture biologique, de par ses pratiques culturales, permet de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique d’une part en limitant les rejets polluants et d’autre part en stockant davantage de CO2 dans le sol.

Les émissions de gaz à effet de serre sont limitées grâce à :

    • la non-utilisation d’engrais azotés chimiques de synthèse. L’emploi d’engrais organique permet de ne pas contribuer à l’émission de CO2 nécessaire pour la fabrication industrielle d’engrais chimiques de synthèse ;
    • la culture de plantes légumineuses permet la fixation biologique de l’azote dans le sol et réduit donc les émissions de protoxyde d’azote (NO2). Ces cultures contribuent non seulement à limiter les émissions de gaz à effet de serre mais servent aussi à améliorer la fertilité du sol.

La séquestration du carbone est favorisée grâce à :

    • des rotations de cultures longues et limitant le nombre de labours ;
    • l’élevage en plein air sur des prairies permanentes fixent le carbone dans le sol et compensent les émissions de méthane des animaux ;
    • la protection des structures écologiques telles que les haies, les arbres et le maintien de bandes enherbées. Ces éléments sont également favorables à la biodiversité animale et végétale.

Pour en savoir plus sur les autres apports de l’agriculture biologique sur la préservation de l’environnement, rendez-vous dans la rubrique
Questions-réponses.

Plan de relance : le Fond Avenir Bio doté de 13 millions d’euros jusqu’en 2022 !

Le Fonds Avenir Bio fortement revalorisé et désormais doté de 13 millions d’euros par an de 2021 à 2022 grâce au volet « transition agricole » du plan de relance gouvernemental.

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et l’Agence BIO souhaitent ainsi accélérer le développement de la production biologique grâce à l’augmentation importante du nombre des projets soutenus.

Dans un contexte de crise sanitaire, cette mesure dédiée du plan de relance permettra de soutenir et de financer des investissements matériels et immatériels. Tout opérateur économique, du producteur au transformateur, impliqué dans l’agriculture biologique et dans un projet partenarial de filière pourra bénéficier de ce fonds : sociétés, coopératives, associations ou groupements d’opérateurs exerçant une activité économique.

Sans attendre, un nouvel appel à projets, l’ AAP n°22 est lancé  le 19 octobre, pour une clôture le 12 janvier 2021.  D’autres appels à projets seront lancés en 2021 et 2022 pour soutenir activement la filière.
La foire aux questions

Lire le communiqué de presse du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et de l’Agence BIO

Plan d’action Bio européen : consultation européenne

La Commission européenne lance une consultation publique en plusieurs volets pour la construction du Plan d’action bio européen. Dans le cadre du pacte vert pour l’Europe, l’Union européenne s’est fixée un objectif ambitieux pour 2030 :

    • consacrer au moins 25 % des terres agricoles de l’UE à l’agriculture biologique,
    • augmenter de manière significative l’aquaculture biologique (pisciculture).

Ce plan d’action aidera les consommateurs, les agriculteurs, les opérateurs économiques, les gouvernements nationaux et les autorités locales à atteindre cet objectif visant à :

    • favoriser les investissements et l’innovation dans l’agriculture durable,
    • répondre à l’intérêt accru des consommateurs pour les denrées alimentaires biologiques,
    • stimuler la demande d’aliments biologiques.

A cet effet, la Commission européenne aimerait connaître votre avis. Vous avez jusqu’au 27 novembre 2020 pour vous exprimer.

Pour donner votre avis, cliquez ici